Mission intérim, mode emploi, processus,

L'intérim de A à Z

Pour tout savoir et tout comprendre !

Mission d’intérim, mode d’emploi

À chaque étape de votre recrutement, votre interlocuteur privilégié Vitalis Médical sera disponible pour vous. Il répondra à vos interrogations et vous apportera tous les conseils pour que votre mission d’intérim se déroule parfaitement.

Afin de mieux comprendre les spécificités du travail en intérim, il nous a semblé nécessaire de vous en expliquer ici les principaux rudiments.

Nous espérons que vous y trouverez toutes les réponses à vos questions !

Pour tout besoin d’information supplémentaire, vous pouvez joindre votre consultant Vitalis Médical dédié.

 Avant de commencer votre mission

Votre consultant Vitalis Médical est, pendant toute la durée de votre mission, votre unique interlocuteur. Lors de votre entretien en agence il vous détaillera :

– Ce qu’est l’intérim,
– Le poste qui est à pourvoir (les missions, les objectifs, l’environnement de travail, etc.),
– L’établissement qui recrute (son fonctionnement, ses attentes, etc.).

Chez Vitalis Médical, que vous démarriez une mission d’intérim, une vacation ou que vous soyez recruté dans le cadre d’un CDI vous êtes suivis et informés de A à Z.

Votre consultant dédié

Le consultant Vitalis Médical qui vous a recruté est votre contact unique et privilégié.

Toutes les étapes de votre aventure professionnelle avec Vitalis Médical sont gérées par une seule et même personne. De l’entretien de recrutement jusqu’à l’édition de vos bulletins de paie, votre consultant s’occupe de tout.

Vous savez toujours qui joindre et vous établissez une vraie relation de confiance avec lui.

Votre contrat de mission

Il est édité et vous est remis en deux exemplaires. Vous devez nous en renvoyer un exemplaire dans les 48 heures comme le stipule la législation.

Votre contrat de mission est votre contrat de travail.

À l’issue de la signature, vous devenez salarié de Vitalis Médical et êtes mandaté dans l’établissement client.

Votre contrat de mission contient tous les fondamentaux : salaire, horaire et lieu de travail, détails du poste, etc. Si vous avez le moindre doute, tout y est inscrit. Et si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez évidemment vous référer à votre consultant Vitalis Médical.

La visite médicale

Dès réception de votre convocation, vous devez obligatoirement passer une visite médicale ou disposer, selon le poste à pourvoir, d’une attestation de suivi ou d’un avis d’aptitude en cours de validité. Si vous l’avez passé avec Vitalis Médical, ce document sera valable 24 mois. Si vous avez déjà passé une visite médicale dans le cadre d’une mission avec une autre agence de travail temporaire, nous vous prions de la transmettre à l’agence afin de vérifier sa validité.

Dans le cadre de vos missions, vous pouvez être exposé à des risques professionnels. Dans ce cas, nous serons amenés à vous convoquer pour passer un suivi individuel renforcé avant la prise de poste, afin de nous assurer auprès du médecin du travail que le poste en question est adapté à votre état de santé.

Vos relevés d’heures (RH)

Pour éditer votre bulletin de paie nous avons impérativement besoin de vos relevés d’heures hebdomadaires.

Vous devez remplir votre relevé d’heures (appelé communément « RH » dans le milieu de l’intérim), le faire signer et tamponner par l’établissement dans lequel vous êtes en mission ou en vacation puis nous le restituer par e-mail, par fax ou par courrier à chaque fin de semaine.

Ce document est primordial. Il garantit la réalisation de vos heures de travail au sein de l’établissement.

Absence et retard

Si vous êtes absent ou en retard, vous devez obligatoirement contacter au plus tôt votre interlocuteur Vitalis Médical, avertir l’établissement et envoyer à votre consultant Vitalis Médical votre attestation d’absence dans les 48 heures (arrêt maladie, etc.).

Votre indemnité de fin de mission

Une indemnité  compensatrice sur la précarité de la situation des intérimaires (Indemnité de Fin de Mission) est prévue par Le Code du Travail. L’IFM correspond à 10 % du salaire brut total et est payée en fin de mission.

Dans les cas suivants l’intérimaire ne peut pas toucher cette indemnité :
– Embauche en CDI par l’établissement à la fin de la mission ;
– Arrêt de la mission de la volonté de l’intérimaire ;
– Faute grave de l’intérimaire en poste ou cas de force majeure ;
– Refus de la part de l’intérimaire de l’application de la « souplesse » prévue dans son contrat de mission (avancement ou report de la fin du contrat de travail, décidé par l’établissement).

Votre indemnité compensatrice de congés payés

L’indemnité compensatrice de congés payés  vous sera forcément versée, il n’existe pas de cas particulier.

Votre ICCP vous est versée à la fin de chaque mission effectuée. Cette indemnité est égale à 10 % de la rémunération brute totale perçue au cours de votre mission d’intérim.

Votre salaire

Le calcul de votre rémunération est évalué en fonction:

  • Du taux horaire ou journalier renseigné sur votre contrat de mission,
  • Des relevés d’heures signés que vous renvoyez à votre consultant.

Si dans l’établissement où vous êtes en poste, vous bénéficiez d’accessoires de salaire (frais de repas, transports, etc.), ils seront intégrés à votre rémunération.

Votre percevez votre salaire par virement bancaire le 12 du mois suivant le mois où vous avez travaillé. Vous recevez votre bulletin de paie directement à votre domicile.

Les jours fériés

Si les salariés permanents de l’établissement où vous effectuez votre mission en bénéficient, ils vous seront obligatoirement payés.

Les congés

En règle générale, le principe d’égalité de traitement est appliqué à tous les salariés intérimaires.

C’est-à-dire, que tous les intérimaires bénéficient des congés familiaux, ponts, etc. au même titre et dans les mêmes conditions que les salariés permanents de l’établissement où la mission est effectuée.

Ils sont assujettis à la convention collective ou aux accords de branche applicables dans l’établissement, sauf s’ils désavantagent l’intérimaire par rapport aux minima légaux inscrits dans le Code du Travail.

L’attestation Pôle Emploi

Elle n’est pas éditée automatiquement. Si vous avez besoin d’une attestation Pôle Emploi, vous devez simplement contacter votre interlocuteur Vitalis Médical.

Contactez-nous par e-mail ou par téléphone pour toutes les questions que vous pourriez vous poser.

Votre consultant Vitalis Médical et toute notre équipe sont à votre disposition !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur le site. En continuant votre navigation, vous acceptez que nous utilisions des cookies.